Quand revoir ses prétentions salariales à la baisse ?

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en novembre 2020

Sommaire

Une carrière n'est pas une courbe ascendante, où la rémunération ne fait qu'augmenter au fil des années. Quand faut-il revoir ses prétentions salariales à la baisse de bonne grâce ?

4 circonstances dans lesquelles on peut accepter une baisse de salaire

Revoir ses prétentions salariales à la baisse, on y est parfois vite confronté.

Jeunes diplômés : début de carrière peu rémunéré

En effet, en période de crise, les jeunes diplômés doivent souvent commencer à travailler avec des salaires bas :

  • D'une part, l'entreprise qui les embauche n'a pas les moyens de les rémunérer plus/profite de l'excuse de la crise pour les payer moins.
  • D'autre part, ils sont très nombreux à vouloir le poste et à être qualifiés pour… il y en a toujours un qui dira oui à un salaire bas. Avoir sa chance dans le monde professionnel, acquérir de l'expérience, cela a un prix.

Réorientation professionnelle

Il est également possible de devoir revoir ses prestations salariales à la baisse en cours de carrière. Cela arrive tout particulièrement aux professionnels qui souhaitent donner une nouvelle orientation à leur parcours :

  • Par exemple, un salarié peut être lassé de ses missions et vouloir trouver de nouveaux défis.
  • Pour cela, il sera peut-être contraint de changer d'entreprise et donc de partir sur de nouvelles bases salariales, mais gagnera en expérience et sera plus épanoui !

Créer sa propre entreprise

Celui qui souhaite monter son entreprise sera également confronté à une baisse significative de ses revenus : avant de dégager un salaire, il faut parfois compter 3 à 5 ans d'exercice !

Changement de mode de vie

Quitter une ville pour une autre, prendre un temps partiel pour pouvoir s'occuper de ses enfants, changer de métier… Progresser et évoluer, cela exige parfois de devoir faire des efforts financiers.

Bien négocier sa baisse de salaire

Revoir ses prétentions salariales à la baisse est une chose, se brader en est une autre.

Ainsi, il est important :

  • de se fixer une rémunération plancher ;
  • de veiller à ce que le nouveau poste apporte des compensations.

Celui-ci doit vous procurer :

  • une expérience avec une vraie valeur ajoutée ;
  • mais aussi des avantages comme le télétravail, un téléphone de fonction, etc.

Enfin, vérifiez que votre nouvel emploi vous offre des perspectives d'évolution dans les 2 années qui viennent.

Besoin d'approfondir la question ?

Gestion de carrière

Gestion de carrière : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour gérer et réussir sa carrière
  • Des conseils sur la réorientation professionnelle
Télécharger Mon Guide

Ces pros peuvent vous aider