Sommaire

Ne vous y trompez pas, l’ambulancier n'est pas qu'un conducteur, il est aussi un auxiliaire de soins. Il prend soin du patient à transporter, veille à son confort, surveille son état de santé pendant le trajet et pratique les gestes de sauvetage si besoin.

Il est toujours accompagné d’un collègue. Il peut transporter des blessés graves, des personnes malades, des personnes âgées ou handicapées vers les hôpitaux, les maisons de retraite ou les centres de cure. Il transmet les informations dont il dispose sur le patient aux soignants lorsqu’il arrive sur le lieu de soins. Il est également chargé des feuilles de surveillance et des factures.

Si ce travail vous intéresse, voici tout ce qu'il faut savoir pour devenir ambulancier.

Études d’ambulancier

Le baccalauréat n’est pas obligatoire cependant il permet d’éviter les épreuves d’admission :

  • Préalables nécessaires :
    • le niveau brevet des collèges,
    • le permis de conduire B depuis plus de 3 ans,
    • la mention conduite d'ambulance (à obtenir auprès de la Commission médicale des permis de conduire de chaque préfecture),
    • l’attestation de formation aux gestes et soins d’urgence, niveau 2,
    • un certificat médical de vaccinations.
  • Première étape : les épreuves d’admission.
  • Deuxième étape : le diplôme d’État d’ambulancier (la formation dure 18 semaines). Il s’obtient dans un centre de formation spécialisée, privé ou public.

Compétences nécessaires

L’ambulancier doit être un bon conducteur. Il doit savoir être rapide et prudent. Il doit aussi :

  • aimer les rapports humains ;
  • être dévoué et patient ;
  • être à l'écoute et savoir rassurer ;
  • être réactif ;
  • avoir une bonne résistance physique et nerveuse ;
  • garder son sang-froid dans toutes sortes de situations (difficiles ou urgentes).

Renseignements complémentaires sur le métier ambulancier

L’ambulancier peut être un salarié :

  • d’entreprises privées d'ambulances,
  • d’hôpitaux,
  • du SAMU (Service d'aide médicale urgente),
  • d’établissements de cure et de soins,
  • d’établissements scolaires médicalisés ou d’associations.

Il peut aussi devenir chef d’entreprise en créant une société de transport sanitaire. Le salaire de base pour un ambulancier débutant est de moins de 1 500 euros brut.

Nos conseils pour bien réagir en cas d'urgence médicale :

Aussi dans la rubrique :

Secteurs d'activité

Sommaire

Informatique - Numérique

Formation community manager CQP sécurité

Mode - Textile

Couturière

Commerce - Vente

Commerce de détail

Surveillant de baignade

Brevet de surveillant de baignade