Sommaire

L’éleveur canin est le professionnel en charge de la sélection et de l’élevage de chiens de race. Son rôle est primordial, puisqu’il participe autant à la sélection des chiens qu’aux bases de leur éducation.

Une grande partie du comportement d’un chien dépend de ses premières semaines de vie. Dès lors, mieux vaut adopter un chiot directement issu d’un élevage canin sérieux et réputé.

Si vous êtes passionné de chiens et désirez exercer une activité professionnelle auprès de ces animaux de compagnie, pourquoi ne pas vous lancer dans cette carrière ? Tour d’horizon de ce métier enrichissant.

Éleveur canin : son rôle

Le métier d’éleveur canin est primordial pour les cynophiles. Et pour cause, les élevages canins permettent la sélection et la vente de chiens de race. C’est donc une profession idéale pour les passionnés de chiens.

Qu’est-ce qu’un élevage canin ?

L’élevage canin est un établissement en charge de la reproduction et du développement des chiots. Un futur maître qui chercher à adopter son chien a tout intérêt à se rapprocher d’un élevage canin de qualité.

En effet, passer par un tel établissement vous assure de disposer d’un chien LOF, parfaitement éduqué et sociabilisé. Il est à noter qu'un chiot élevé dans de mauvaises conditions (par exemple en étant séparé de sa mère trop tôt) est susceptible de développer de nombreux troubles du comportement.

Les missions d’un éleveur canin

L’éleveur canin exerce son activité auprès d’un groupe de chiens de différentes races ou de race unique.

Ses missions principales consistent à :

  • Sélectionner des chiens reproducteurs pour s’assurer des portées de qualité.
  • Assurer l’élevage de chiens LOF, tout en limitant au maximum la consanguinité.
  • Assurer une bonne qualité de vie et de reproduction à ses chiens,
  • Entretenir les équipements et les box.
  • Prodiguer des soins particuliers (toilettage, promenade, etc.).
  • S’occuper de la sociabilisation des chiots, pour éviter les troubles du comportement.
  • Veiller au bon développement des chiots.
  • Assurer la vente, accompagner et conseiller les maîtres qui viennent d’acquérir un chiot.

L’éleveur canin est présent tout au long de la vie de ses chiots, depuis le choix des reproducteurs aux premiers soins, sans oublier les premières semaines d’éducation. Dans certains cas, l’éleveur peut même suivre ses chiots tout au long de leur vie, en contactant les maîtres lorsqu'ils le désirent.

L’importance de l’élevage dans le monde cynophile

S’il est tentant de considérer l’éleveur de chien comme un simple vendeur, c’est loin d’être le cas.

L’une des missions premières d’un éleveur est d’assurer le développement de la race ou des races de chiens qu’il a décidé d’élever.

En assurant une sélection de qualité et en évitant l’élevage intensif, l’éleveur permet à une race de chien de prospérer, et limite les tares et défauts génétiques conséquentes à une mauvaise sélection canine ou à des conditions d'élevage abusives.

Devenir éleveur canin

Le métier d’éleveur canin, comme toutes les professions relatives à l’élevage et à la vente d’animaux de compagnie, est strictement encadré. Le ministère de l’Agriculture a mis en place une série de réglementations et d’obligations pour tout propriétaire d’un élevage canin. Par ailleurs, il est indispensable d’être bien formé à l’élevage et à l’éducation des chiens pour exercer un tel métier.

La formation des éleveurs canins

Les formations spécialement conçues pour cette fonction consistent en la préparation d’un diplôme, parmi les suivants :

  • Brevet Professionnel Agricole (BPA) spécialité « Élevage » :ce diplôme se prépare par alternance et en deux ans, après une seconde ou une formation BEP ou BEPA.
  • Bac Pro Option conduite et gestion d’une entreprise spécialisée dans l’élevage canin ou félin.
  • Brevet Professionnel (BP) d’éducateur canin.
  • Formation privée dans une Maison Familiale Rurale (MFR).

Pour lancer une telle activité, vous devez disposer d’un diplôme de niveau baccalauréat, et d’un certificat professionnel (ou d’un certificat de capacité obtenu avant 2016). Des connaissances pratiques et théoriques sont essentielles pour se lancer dans l'élevage d'animaux de compagnie.

La formation au métier d’éleveur canin peut être dispensée par correspondance ou en intégrant un établissement d’enseignement spécialisé dans les secteurs canin et félin.

L’obtention d’un stage ou d’une alternance est souvent obligatoire. N’hésitez pas à contacter un éleveur canin de votre région pour lui demander des conseils.

Le salaire d’un éleveur canin

Le salaire d’un éleveur canin débutant est généralement l’équivalent d’un SMIC, soit 1 539,42 € brut par mois (montant du SMIC au 1er janvier 2020). La principale opportunité d’évolution est la création de son propre élevage canin, en indépendant.

Une personne formée à l’élevage peut aussi décider de se spécialiser en éducation canine, de manière à diversifier son activité. Certains élevages canins proposent ainsi l’éducation des chiens, voire des services de pension animale.

Conditions de travail d’un éleveur canin

L’éleveur de chiens travaille comme salarié ou indépendant. Au sein d’une équipe ou en tant que travailleur indépendant, il se doit :

  • D’être disponible à tout moment, de jour comme de nuit, les week-ends et jours fériés.
  • De travailler essentiellement à l’extérieur.
  • De respecter scrupuleusement les règles de sécurité et la réglementation.
  • D’effectuer des déplacements fréquents avec les chiens.

Travailler au sein d’un élevage canin nécessite une passion à toute épreuve, car il s’agit d’un métier exigeant et où l'on ne compte pas les heures. Un éleveur est souvent amené à se déplacer, que ce soit pour participer à des expositions canines, ou encore pour trouver de nouveaux reproducteurs.

Qualités requises pour devenir éleveur canin

Pour exercer dans le domaine de l’élevage canin, il est nécessaire de posséder des qualités particulières, à savoir :

  • Bien maîtriser la sélection, l’élevage et l’éducation canine.
  • Aimer les chiens et pouvoir s’adapter à leur environnement.
  • Être attentif aux besoins de chaque animal.
  • Avoir un bon sens relationnel avec les personnes extérieures.
  • Connaître parfaitement les races dont il s’occupe.
  • Être au courant des dernières réglementations et obligations d’un éleveur.
  • Être patient.

En tant qu’éleveur canin indépendant, il est indispensable d'avoir un excellent sens de l’organisation, mais aussi de bonnes capacités commerciales. L’éleveur est en effet tenu de connaître les lois relatives à l’élevage et à la vente de chien. Il doit aussi être capable d’orienter son activité pour assurer sa rentabilité, par exemple en développant des services supplémentaires (soins, pension canine, éducation canine, etc.).

Les obligations d’un éleveur canin.

Pour démarrer une activité d’éleveur animalier, il est essentiel de bien vous renseigner auprès de la chambre d’Agriculture la plus proche de chez vous.

Tout éleveur de chiens est tenu de respecter certaines obligations :

  • Disposer des connaissances indispensables pour exercer cette activité.
  • Être déclaré et disposer d’un numéro de SIREN.
  • Mettre en place des locaux conformes aux règles sanitaires de protection animale.
  • Respecter les règles relatives aux annonces de vente de chiots.
  • Vendre uniquement des chiots identifiés par puce, et âgés de plus de 8 semaines.

Se renseigner sur les réglementations et les lois est indispensable avant de démarrer toute activité, sous peine d’amendes.

Faut-il être professionnel pour élever des chiens ?

Il est important de noter que le rôle d’éleveur canin est strictement encadré par la loi. Le Code rural et de la pêche maritime, modifié le 1er janvier 2016, impose en effet des conditions strictes à quiconque cherche à vendre un animal de compagnie.

Toute personne qui cherche à vendre un chiot doit disposer d’une structure professionnelle, et respecter la réglementation des élevages canins. Ceci est valable dès la vente d’un premier chiot. Un particulier ne peut donc pas vendre librement un chiot.

Si vous désirez vous lancer dans la reproduction et la vente de chiens, ne serait-ce que pour une portée, il vous faut donc créer un élevage canin et déclarer votre activité auprès de la chambre d’agriculture la plus proche.

Aussi dans la rubrique :

Secteurs d'activité

Sommaire

Informatique - Numérique

CQP sécurité Formation community manager

Mode - Textile

Couturière

Commerce - Vente

Commerce de détail

Surveillant de baignade

Brevet de surveillant de baignade