Juriste en droit social

Sommaire

Le juriste en droit social gère les relations de travail en entreprise dans le privé. Ce métier nécessite un certain type d'études et certaines compétences.

Zoom sur les caractéristiques d'un juriste en droit social !

Formation d'un juriste en droit social

En principe, pour devenir juriste en droit social, il faut avoir au minimum un bac+5 (master 2) en droit du travail/droit de la sécurité sociale :

  • On peut compléter ce cursus par un diplôme en gestion des ressources humaines ou par un diplôme de juriste-conseil d'entreprise.
  • L'influence croissante du droit international, singulièrement communautaire/européen, sur les relations de travail, peut justifier l'acquisition de connaissances spécifiques en droit international/droit communautaire.
  • Pendant toute sa carrière, le juriste en droit social doit se tenir informé des évolutions législatives, réglementaires et jurisprudentielles (décisions des tribunaux).
  • Le juriste en droit social est donc avant tout un spécialiste du droit. Mais, il doit aussi être capable d'appliquer ses connaissances au monde de l'entreprise.
  • Le juriste en droit social est compétent essentiellement pour ce qui concerne le droit du travail. Il s'agit du droit des relations de travail entre employeurs et salariés dans le privé.

Le juriste en droit social dans le privé se distingue donc notamment du spécialiste de la Fonction publique. Ce dernier doit connaître le droit administratif (droit public).

Rôle du juriste en droit social dans l'entreprise

Actuellement, la plupart des juristes en droit social exerceraient dans des entreprises de plus de 400 salariés.

Quel que soit le nom qui lui est donné, le juriste en droit social exerce essentiellement en entreprise privée. Il doit permettre à l'entreprise de respecter ses obligations légales en matière de relations de travail :

  • rédaction des contrats de travail ;
  • respect des lois, des conventions collectives et de la jurisprudence pour tout ce qui concerne la discipline, les horaires, les salaires, l'hygiène et la sécurité, les institutions représentatives du personnel (comme le comité d'entreprise) etc. ;
  • respect du droit en cas de plan de licenciements ;
  • éventuellement, montage du dossier de l'entreprise avec argumentaire en cas de contentieux prud'homal, le cas échéant en collaboration avec l'avocat de l'entreprise.

En principe, le juriste en droit social est rattaché au service des ressources humaines. Toutefois, il ne doit pas être confondu avec le Directeur des ressources humaines (DRH).

Le juriste en droit social est plus axé sur le droit : respect des règles d'embauche et de licenciement, etc.

Pour aller plus loin :

Aussi dans la rubrique :

Secteurs d'activité

Sommaire

Informatique - Numérique

CQP sécurité Formation community manager

Mode - Textile

Couturière

Commerce - Vente

Commerce de détail

Surveillant de baignade

Brevet de surveillant de baignade