Aide médico-psychologique

Sommaire

L’aide médico-psychologique (AMP) est un professionnel de l’action sociale. Il accompagne la personne dépendante dans les actes de la vie quotidienne et favorise son épanouissement personnel.

Ce métier est accessible sous condition de diplôme. Nous allons voir en quoi il consiste et quelle formation il faut suivre.

Missions de l’aide médico-psychologique 

Assistance aux personnes dépendantes

L’AMP a tout d’abord pour mission d’assister la personne dépendante dans son quotidien : toilette, repas, déplacements, etc. Elle doit aussi pouvoir comprendre ce dont elle a besoin, quand celle-ci ne réussit pas à s’exprimer.

Concrètement, il s'agit principalement d'aider la personne à se lever, à prendre sa douche, à s'alimenter, de lui faire quelques soins de confort et de lui faire prendre ses médicaments quand c'est nécessaire. L'AMP doit veiller constamment à ce que la personne retrouve une plus grande autonomie. 

Entretien du lien social 

L’AMP participe aussi à la stimulation et à la socialisation de la personne qu’elle accompagne. Il peut organiser pour elle des activités : sorties, jeux de société, loisirs créatifs. Il l’aide aussi à communiquer avec le monde extérieur, lui évitant ainsi l'isolement social et psychologique. Il la stimule pour optimiser ses fonctions sensori-motrices, sa communication, etc. 

Profil de l’aide médico-psychologique 

Formation 

L'AMP est un travailleur social qui dispose d'une double qualification : médicale et psychologique, ce qui demande une solide formation. Il existe un diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique (niveau CAP - BEP).

Pour accéder à la formation, il n'y a pas de condition de diplôme ou d’expérience. Il est possible de la suivre en formation initiale ou en cours d’emploi. Il est toutefois nécessaire de passer des tests d’admission. La formation dure ensuite de 12 à 24 mois dans le cadre des instituts régionaux du travail social.

Qualités requises

Pour s’occuper d’une personne en situation de dépendance et/ou de handicap, il est nécessaire de posséder de solides qualités humaines :

  • Qualités psychologiques : il faut tout d’abord être patient et à l’écoute, afin de pouvoir communiquer sereinement avec la personne accompagnée. Établir une relation peut être difficile, en particulier avec les malades atteints de pathologie mentale. Le métier peut alors être épuisant nerveusement.
  • Qualités physiques : il est souvent nécessaire d’aider les patients à se déplacer, voire de les soutenir ou de les porter. Une bonne condition physique est donc requise.

Pour approfondir le sujet :

Aussi dans la rubrique :

Secteurs d'activité

Sommaire

Informatique - Numérique

Formation community manager CQP sécurité

Mode - Textile

Couturière

Commerce - Vente

Commerce de détail

Surveillant de baignade

Brevet de surveillant de baignade