Sommaire

Être conducteur de bus est un métier à hautes responsabilités. Afin que les passagers circulent en toute sécurité, la profession est strictement réglementée et une formation conducteur de bus est obligatoire pour quiconque souhaite prétendre à la fonction, la FIMO. L’obtention de l’évaluation finale permet d’acquérir la carte de qualification de conducteur et d’être embauché.

Formation conducteur de bus : spécificités

Pour obtenir le droit d’accéder au métier de conducteur routier de voyageur, il faut avoir au préalable assisté à une Formation Initiale Minimale Obligatoire (FIMO), la  Formation Initiale Minimale du Transport de Voyageurs, qui s’étale sur 4 semaines pour un total de 140 heures.

Son but est de rendre le candidat capable d’exercer le métier dans le respect de la réglementation professionnelle : ainsi, il pourra transporter ses passagers en toute sécurité jusqu’à leur destination.

Ce dernier a pour obligation de préparer son véhicule avant l’arrivée des clients en réalisant quelques vérifications mécaniques simples. En cas de difficulté, le conducteur doit être capable d’effectuer un simple dépannage.

Si un accident se produit, le conducteur agit pour le bien de tous. 

Télécharger le document Ooreka

Programme de la formation de conducteur de bus

Les heures de formation se divisent entre pratique et théorie. Ainsi, les étudiants devront suivre des cours dans des salles multimédia mais également exceller durant des ateliers en salle mécanique.

Le futur conducteur de bus doit non seulement savoir évoluer en toute sécurité sur un axe routier mais également connaître assez bien son véhicule pour pouvoir lui même effectuer un dépannage ou prévenir un dysfonctionnement. 

Durant la formation de conducteur de bus, des principes fondamentaux sont visités : 

  • la réglementation du transport ;
  • la sécurité routière et environnementale ;
  • la logistique du transport ;
  • le perfectionnement à la conduite. 

Formation conducteur de bus : les conditions d’admission

Pour pouvoir prétendre à la Formation Initiale Minimale du Transport de Voyageurs, il faut :

  • être âgé de 21 ans ;
  • être titulaire du permis D ou DE ;
  • avoir un casier judiciaire vierge ;
  • certains établissements peuvent demander une visite médicale. 

Modalités de la formation de conducteur de bus

Pour valider la formation conducteur de bus, il faut avoir été jugé apte durant l’évaluation finale. Pour ce faire, il faut obtenir 36 bonnes réponses durant le QCM de 60 questions et avoir obtenu la moyenne durant le contrôle continu, en ce qui concerne la pratique. 

Une fois les examens validés, vous obtenez une carte de qualification de conducteur. Vous pouvez dès à présent postuler dans les entreprises de votre choix, vous êtes jugé apte au poste. Sans cette carte, impossible de pratiquer le métier. 

De nombreux centres agréés par l’État dispensent la formation partout en France. Il suffit d’effectuer une simple recherche Internet pour pouvoir trouver le centre le plus proche de chez soi. La formation coûte environ 2 000 €.

Aussi dans la rubrique :

Secteurs d'activité

Sommaire

Informatique - Numérique

CQP sécurité Formation community manager

Mode - Textile

Couturière

Commerce - Vente

Commerce de détail

Surveillant de baignade

Brevet de surveillant de baignade