BAFA

Sommaire

Le Brevet d'aptitude aux fonctions d'animateur (BAFA) est un brevet reconnu et délivré par l'État. Il permet d'exercer la fonction d'animateur dans le cadre d'accueils collectifs de mineurs (colonies de vacances, centres de loisirs…) en période de vacances scolaires, les mercredis après-midis et en heures périscolaires. Il s’agit d’une formation courte et pratique, accessible dès 17 ans.

Accès au BAFA

Il faut avoir 17 ans révolus au premier jour de la première session de formation (formation générale), mais on peut s’inscrire 3 mois avant.

L’inscription administrative se fait sur sur le site du BAFA / BAFD, auprès de la Direction départementale du lieu de résidence. Il faut joindre une copie de la pièce d’identité recto/verso.

Objectifs de la formation au BAFA

Former l'animateur pour les stages BAFA

L'animateur, après la formation, doit pouvoir :

  • Assurer la sécurité physique et morale des mineurs, ce qui inclut une sensibilisation aux risques liés aux conduites addictives ou aux comportements, notamment ceux relatifs à la sexualité.
  • Participer, au sein d’une équipe, à la mise en œuvre d’un projet pédagogique en cohérence avec le projet éducatif et en respectant le cadre réglementaire des accueils collectifs de mineurs.
  • Encadrer et animer vie quotidienne et activités du séjour.
  • Accompagner les mineurs dans la réalisation de leurs projets.

Développer les aptitudes de l'animateur BAFA

La formation BAFA a aussi comme ambition pour le futur animateur :

  • De transmettre et de faire partager les valeurs de la République, notamment la laïcité.
  • De situer son engagement dans le contexte social, culturel et éducatif.
  • De construire une relation de qualité avec les membres de l’équipe pédagogique et les mineurs, qu’elle soit individuelle ou collective, et de veiller notamment à prévenir toute forme de discrimination.
  • D’apporter, le cas échéant, une réponse adaptée aux situations auxquelles les mineurs sont confrontés.

Le parcours de formation au BAFA

Selon l'Arrêté du 15 juillet 2015 relatif aux brevets d’aptitude aux fonctions d’animateur et de directeur en accueils collectifs de mineurs, pour obtenir le BAFA, il faut suivre deux sessions de formation théorique et un stage pratique, impérativement dans l’ordre suivant.

Une session de formation générale, qui permet d’acquérir les notions de base pour assurer les fonctions d’animation. Durée : 8 jours minimum, en continu ou en discontinu en 2 parties au plus sur une période n’excédant pas 1 mois (sauf dérogation). La validation de cette première session permet d’obtenir la qualité d’animateur stagiaire.

Un stage pratique, en séjour de vacances, en accueil de loisirs ou en accueil de scoutisme régulièrement déclaré. Il permet la mise en œuvre des acquis et l’expérimentation. Durée : 14 jours effectifs minimum, effectués 18 mois maximum après la fin de la précédente session (sauf dérogation). Il doit se dérouler en France.  et est conditionné à l’absence des deux mesures suivantes dans le dossier du candidat :

La durée du stage peut être fractionnée en deux parties maximum, à condition de comprendre un minimum de 4 jours d’affilée.

S’il est effectué en accueil de loisirs périscolaire, ce stage pratique ne peut être pris en compte dans le cursus que dans la limite de 6 jours. S’il se décompose en demi-journée, celles-ci doivent comprendre au minimum 3 heures (pas nécessairement consécutives). Au choix :

  • une session d’approfondissement (6 jours mini­mum, en continu ou en discontinu en deux parties au plus sur une période n’excédant pas 1 mois, sauf dérogation) ;
  • une session de qualification (8 jours minimum) qui vise à approfondir et compléter acquis et besoins de formation.

Quatre qualifications sont actuellement disponibles : canoë-kayak, voile, activités de loisirs motocycliste, surveillance des baignades (avec autorisation d'exercer de 5 ans, renouvelable).

La durée totale de la formation ne peut excéder 30 mois, hors prolongement de 12 mois maximum, sur dérogation du directeur départemental du lieu de résidence.

L’examen du BAFA

Auto-évaluation au terme de chaque étape.

Dans une démarche d’auto-évaluation, il faut établir un bilan à l’issue de chaque étape. Laquelle se clôt aussi par une appréciation sur l’aptitude à encadrer des mineurs par le formateur (session) ou le directeur de l’accueil (stage). Pour accéder à l’étape suivante, la validation favorable est nécessaire.

Présentation du dossier à un jury.

Si toutes les étapes de la formation recevables/valables sont validées favorablement, le dossier du candidat est transmis automatiquement au jury.

  • Si une étape recevable/valable n’est pas « favorable », on peut la refaire. À l’issue de celle-ci, il faut demander la présentation en jury du dossier, à partir de son espace personnel internet.
  • Si une ou plusieurs des étapes n’est pas « favorable » et que l’on ne souhaite pas la ou les refaire, on peut aussi demander la présentation en jury du dossier (même procédure).

Selon la proposition du jury, le directeur départemental peut déclarer le candidat reçu(e), ajourné(e) ou refusé(e). En cas d’ajournement, on dispose d’un délai de douze mois pour recommencer sessions ou stage pratique jugés insuffisants. En cas de refus, on perd le bénéfice de l’ensemble de la formation.

Débouchés du BAFA

Le titulaire du BAFA exerce, de manière occasionnelle et non professionnelle, dans des séjours ou centres organisés par des associations, des mairies ou des comités d’entreprise, parfois aussi par des sociétés commerciales ou des particuliers

S’il souhaite progresser dans l'animation, il peut ensuite passer le brevet d'aptitude aux fonctions de directeur (BAFD) ou s’engager dans une formation professionnelle relevant du Ministère de la Jeunesse et des Sports, comme le certificat professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport (CPJEPS), diplôme de niveau 3 (anciennement V), créé par le décret n° 2019-144 du 26 février 2019 et délivré au titre d'une mention disciplinaire définie par arrêté). Une première mention « animateur d'activités et de vie quotidienne » du CPJEPS a été créée par un arrêté du 26 février 2019.

Aussi dans la rubrique :

Secteurs d'activité

Sommaire

Informatique - Numérique

Formation community manager CQP sécurité

Mode - Textile

Couturière

Commerce - Vente

Commerce de détail

Surveillant de baignade

Brevet de surveillant de baignade