Enquêteur

Rédigé par des auteurs spécialisés Ooreka  À jour en octobre 2020

Sommaire

L'enquêteur privé ou agent de recherches privées est plus communément dénommé « détective privé ». Être détective privé consiste à mener des investigations, rechercher des preuves (documents, vidéos, photos...) pour prouver une fraude, un adultère, une escroquerie, une concurrence déloyale, retrouver une personne disparue. Avant, le métier de détective privé était essentiellement cantonné aux affaires de mœurs (divorce, adultère) mais aujourd'hui, il agit beaucoup en matière économique.

Il peut ainsi travailler pour des particuliers, des entreprises (banques, compagnies d'assurance, PME...), des avocats, etc.

Spécialisé (affaires financières, de mœurs, etc.) ou généraliste, il peut être collaborateur, salarié d'un cabinet d'enquêteurs privés ou indépendant.

Enquêteur privé : profession réglementée

Le métier d'enquêteur privé exige le respect des règles de droit et une formation spécifique.

Une profession cadrée

L'enquêteur privé doit rechercher des preuves et mener des investigations en respectant les règles de droit et le code de déontologie propre à la profession. Ainsi, il ne peut pas mettre en place des écoutes téléphoniques, le port d'armes est interdit...

Les honoraires sont fixés d'un commun accord avec le client.

Une formation obligatoire

Tout enquêteur privé doit être diplômé d'une formation homologuée par le RNCP (Répertoire national des certifications professionnelles).

Le diplôme national d'agent de recherches est délivré par l'IFAR (Institut de formation d'agents de recherches) de Montpellier .

D'autres diplômes permettent d'exercer cette profession :

  • la licence professionnelle Sécurité des biens et des personnes mention Enquêtes privées (Institut de droit et d'économie de Melun),
  • la licence professionnelle Agent de recherches privées (Université de Nîmes).

La validation des acquis de l'expérience (VAE) est possible, par exemple pour d'anciens officiers de police judiciaire.

Carte professionnelle

Elle est délivrée par le préfet et valable 5 ans.

Compétences et qualités nécessaires d'un enquêteur privé

Un enquêteur privé doit disposer des compétences et qualités suivantes :

  • disponibilité : pour mener des enquêtes et des filatures, il n'y a pas d'horaires fixes. Ainsi, un enquêteur privé doit être disponible jour et nuit, dimanches et jours fériés. De plus, il n'est pas limité territorialement, il peut travailler partout en France mais aussi à l'étranger ;
  • patience : il n'est pas simple de surveiller, de mener une filature ou d'analyser de longs documents pendant des heures, des jours ;
  • techniques d'investigation : prise de photos et de vidéos, recherche de renseignements immobiliers, surveillance de personnes, utilisation de banques de données, etc. ;
  • discrétion ;
  • sens de la psychologie : il est important pour un enquêteur de savoir à qui il a affaire et afin d'obtenir des renseignements, il est important d'être psychologue et diplomate ;
  • sens de l'observation ;
  • sens du relationnel : un détective doit également savoir être discret, avoir le sens des relations, inspirer de la confiance.
  • capacité rédactionnelle : à la fin de chaque mission, il rédige un rapport détaillé et circonstancié. Ce rapport est recevable en justice devant tous tribunaux et juridictions comme élément constitutif de preuve.

Le permis de conduire et la maîtrise de l'anglais sont requis.

Enquêteur privé : rémunération

Un enquêteur privé salarié est rémunéré, en début de carrière, 1 500 € brut. Il faut y ajouter le montant des éventuelles primes (pour le travail de nuit par exemple).

Aussi dans la rubrique :

Secteurs d'activité

Sommaire

Informatique - Numérique

CQP sécurité Formation community manager

Mode - Textile

Couturière

Commerce - Vente

Commerce de détail

Surveillant de baignade

Brevet de surveillant de baignade