Enseigner à l'étranger

Sommaire

Les enseignants des premier et second degrés français peuvent enseigner à l’étranger, selon des modalités et des conditions variables en fonction de leur statut.

Enseigner à l'étranger : principe

Le détachement des enseignants qui souhaitent travailler à l'étranger est géré principalement par l'Agence pour l'enseignement français à l'étranger (AEFE), un établissement public national à caractère administratif placé sous tutelle du ministère des Affaires étrangères.

Mais d'autres organismes existent tels que la Mission laïque française (MLF) et l'Association franco-libanaise pour l'éducation et la culture (AFLEC).

Il est possible aussi de partir enseigner à l'étranger en détachement en s'adressant directement aux établissements scolaires ou universitaires homologués par le ministère de l’Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche (Note de service n° 2015-142 du 19 août 2015).

Le réseau d’enseignement français à l’étranger rassemble 495 établissements scolaires homologués par le ministère de l’Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche.

Modalités de recrutement

Les agents exerçant dans les établissements scolaires du réseau à l’étranger sont recrutés selon trois types de contrats : expatrié, résident ou contrat de droit local.

Chaque poste proposé dans l’un des établissements du réseau correspond à un unique type de contrat : le type de contrat ne peut pas être négocié par le candidat au moment du recrutement.

Enseigner à l'étranger en qualité d'expatrié

Les conditions de recrutement sont les suivantes :

  • être titulaire dans le corps considéré (au ministère de l'Éducation nationale, de l'Agriculture ou de la Santé et des Affaires sociales) ;
  • justifier de 3 ans de services effectifs dans le dernier poste occupé pour les personnels de direction, d'inspection ou administratifs, de 2 ans de services effectifs en qualité de titulaire en France pour les personnels enseignants du premier et du second degrés ;
  • ne pas résider dans le pays d'affectation du poste d'expatrié.

Comment postuler ? Chaque année, les postes à pouvoir à la rentrée de l'année scolaire suivante sont publiés début septembre. Les candidats disposent d'une vingtaine de jours pour saisir leur dossier en ligne, sur un serveur dédié. 

Le détachement s'effectue pour une période de 3 ans, renouvelable une fois.

Les demandes sont examinées en commissions consultatives paritaires centrales placées auprès de l'AEFE. Y siègent des représentants du ministère de l'Éducation nationale, ainsi que des personnels.

L'enseignant expatrié perçoit son traitement brut habituel, plus une indemnité mensuelle d'expatriation, au montant variable selon les pays.

À l'issue de la période initiale de 3 ans, le contrat peut être reconduit (reconduction expresse) pour une période d’1 an, elle-même reconductible. Au terme de ce contrat, l’agent peut demander :

  • sa réintégration : il est alors repris de droit par son académie ou son département d’origine ;
  • sa réintégration, tout en postulant pour un autre poste d’expatrié dans un autre pays ;
  • sa réintégration, tout en postulant à un poste de résident dans la même zone ou une autre zone géographique ;
  • une mise en disponibilité pour exercer dans le cadre d’un contrat local.

Enseigner à l'étranger en qualité de résident

Les conditions de recrutement sont au nombre de trois :

  • être titulaire de la fonction publique (au ministère de l'Éducation nationale, de l'Agriculture…) ;
  • résider à l’étranger depuis au moins 3 mois ;
  • justifier de 2 ans de services effectifs en tant que titulaire en France OU suivre dans son pays d’exercice ou de résidence son conjoint ou partenaire (PACS).

Comment postuler ? La campagne de recrutement des personnels détachés auprès de l'AEFE sous contrat de résident va de janvier au printemps suivant. Environ 900 postes sont à pourvoir chaque année, principalement des postes de personnels enseignants du premier et du second degrés (toutes disciplines).

Le candidat est recruté sur proposition du chef d'établissement et après avis de la commission consultative paritaire locale. Le fonctionnaire est détaché auprès de l'AEFE, qui le rémunère pour une période de 3 ans, généralement renouvelable.

À l’issue de la première période de 3 ans, l’agent concerné peut demander :

  • le renouvellement de son contrat et le renouvellement de son détachement ;
  • sa réintégration : il est alors repris de droit par son académie d’origine ;
  • sa réintégration, tout en se portant candidat à un poste de résident dans la même zone ou dans une autre zone géographique ;
  • une mise en disponibilité, pour exercer dans le cadre d’un contrat local.

L'enseignant résident perçoit son traitement brut habituel, plus une indemnité spécifique de vie locale (ISVL), au montant variable selon les pays.

Enseigner à l'étranger en qualité de recruté local

Les conditions de recrutement sont les suivantes : être enseignant dans un établissement privé OU être titulaire de la fonction publique (au ministère de l'Éducation nationale, de l'Agriculture…), mais ne justifier ni de 3 ans de services effectifs en tant que titulaire en France, ni d’un rapprochement de conjoint.

Les personnels dits « recrutés locaux » signent avec les établissements des contrats de droit local (non soumis au droit français).

Ces types de contrats se différencient par :

  • la sélection locale des candidats ;
  • la position administrative de l’agent (mis en disponibilité pour les recrutés locaux titulaires de la fonction publique) ;
  • l’employeur (l’établissement scolaire pour les recrutés locaux dans les établissements conventionnés et partenaires) ;
  • la nature des fonctions exercées (principalement, enseignement et vie scolaire) ;
  • leur durée (pas de limitation a priori de la mission) ;
  • les traitements et indemnités.

Autres voies possibles

Réseau de la Mission laïque française

La MLF est une association dont le but est la diffusion de la langue et de la culture françaises via la scolarisation à l'étranger. Ses établissements sont répartis en deux réseaux : le réseau traditionnel et les écoles d'entreprises.

Dans le cadre de sa campagne annuelle de recrutement, la MLF recrute des personnels titulaires de l'Éducation nationale. Elle fait aussi appel à des retraités de ce ministère et des personnels non titulaires pour effectuer des missions ponctuelles au sein de ses établissements.

Association franco-libanaise pour l'éducation et la culture

L'AFLEC est une association loi 1901 proche de la Mission laïque française. Elle gère des établissements scolaires français au Liban et aux Émirats arabes unis.

Les offres proposées peuvent être consultées sur la page recrutement du site de l'AFLEC

Les autres établissements d'enseignement à l'étranger

Il est possible, sous certaines conditions, d'être placé en position de détachement pour exercer des fonctions d'enseignement dans un établissement scolaire ou universitaire à l'étranger, notamment pour enseigner à Monaco ou auprès du Conseil pour le développement du français en Louisiane (CODOFIL).

Aussi dans la rubrique :

Secteurs d'activité

Sommaire

Informatique - Numérique

Formation community manager CQP sécurité

Mode - Textile

Couturière

Commerce - Vente

Commerce de détail

Surveillant de baignade

Brevet de surveillant de baignade