Carrière juridique

À jour en Décembre 2017

Écrit par les experts Ooreka
Litige de responsabilité : jouer la garantie protection juridique

La carrière juridique comme : la carrière sociale, la carrière militaire, la carrière médicale dépend généralement du secteur public, parapublic ou libéral.

De son côté, le secteur privé propose des : carrière commerciale, carrière industrie, carrière bancaire, carrière RH, carrière artistique ou encore une carrière internationale.


Carrière juridique : qu'est-ce que c'est ?

La carrière juridique (métiers de la justice et du droit) dépend, pour le secteur public, du ministère de la Justice.

Toutefois, ces métiers peuvent être exercés :

  • en libéral : avocat, notaire,
  • ou dans le secteur privé : juristes d'entreprise, secrétaire juridique.

Certains de ces métiers demanderont un minimum de BAC + 2 voire beaucoup plus pour certains.

Ces professions sont organisées en « ordres » afin de réglementer l'accès à la profession.

Des règles de déontologie sont définies, il en est de même en cas de non-respect des règles.

Quels sont les principaux métiers dans le juridique ?

Les métiers de la justice et du droit de la fonction publique se décomposent comme suit :

  • les métiers judiciaires  : procureur de la République, procureur général, juge, avocat général, substitut, greffier ;
  • les métiers pénitentiaires : directeur, conseiller pénitentiaire d'insertion et de probation, surveillant ;
  • la protection judiciaire de la jeunesse qui concerne la prise en charge des mineurs délinquants et la protection de l'enfance : éducateur, directeur, psychologue ;
  • les filières administratives  : administrateurs et mandataires judiciaires qui concernent plus particulièrement les entreprises en difficultés (redressement et/ou liquidation judiciaire), les commissaires aux comptes, commissaires priseurs, conciliateurs, notaires, avocats, huissiers, etc.

Carrière juridique : comment faire carrière ?

Pour faire une carrière juridique dans la fonction publique, il est impératif de passer les concours qui correspondent à une fonction bien définie.

Par exemple, pour les métiers judiciaires, il faut s'inscrire au concours de l'École Nationale de la Magistrature.

Les professionnels du droit sont classés par catégorie A B et C.

Les métiers, les salaires et l'évolution professionnelle sont réglementés.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique carrière

Tout le guide pratique

Organisation personnelle et efficacité