Retraite des expatriés

À jour en Juin 2017

Écrit par les experts Ooreka

Pensez à votre retraite même si vous vous expatriez.

Vous avez choisi de vous lancer dans l'expatriation, vous aurez donc un statut de détaché ou d'expatrié, qui sera déterminé par votre employeur. Cependant, selon le choix de celui-ci, votre protection sociale sera différente.

Pension reversion

Quelle retraite pour les expatriés ?

Il existe deux cas de figure pour la retraite des expatriés,

  • la retraite des expatriés qui sont détachés par leur entreprise : ces derniers bénéficient toujours de la protection sociale française,
  • la retraite des expatriés qui sont expatriés par leur entreprise : ceux-ci ne dépendent plus de la protection sociale française, mais de celle du pays de destination.

Retraite des expatriés avec le statut détaché

Intro

Vous avez le statut de détaché, vous n'avez pas de perte de droit et les cotisations qui sont dues sont les mêmes que si vous aviez cotisé en France. De ce fait, vos périodes de détachement seront prises en compte dans le calcul de votre retraite de base.

La retraite complémentaire

Vous continuez à cotiser à la retraite complémentaire ARRCO et/ou AGIRC comme si vous exercez votre activité en France :

  • vous n'êtes pas cadre : vous êtes affilié au régime de retraites complémentaires ARRCO,
  • vous êtes cadre : vous êtes assujetti au régime de l'AGIRC.

Retraite des expatriés avec le statut d'expatrié

Intro

En règle générale, l'expatrié est affilié au régime local d'assurance vieillesse de son pays d'accueil.

  • Vous avez travaillé dans état membre de l'Union Européenne :
    • Vos droits acquis en France et ceux acquis dans le pays de destination seront cumulés.
    • C'est-à-dire qu'au moment de percevoir votre retraite, vous recevrez de chacun des pays dans lesquels vous avez cotisé, le plus important des deux montants.
  • S'il y a une convention de sécurité sociale signée entre la France et le pays d'expatriation, c'est le texte de la convention qui décidera de la procédure à suivre.
  • Si l'état est non signataire d'une convention avec la France et hors Union Européenne, tous vos droits seront perdus. Vous cotiserez donc au régime local, si ce dernier est obligatoire et vous liquiderez votre retraite séparément.

Pour prendre votre retraite sereinement et conserver un niveau de vie décent, il est recommandé d'adhérer au régime volontaire d'assurance vieillesse de la CFE (Caisse des Français à l'Etranger). Il en est de même pour votre conjoint si celui-ci ou celle-ci devait quitter son travail pour vous suivre dans votre pays d'expatriation.

C'est la solution idéale pour conserver ses droits acquis.

La retraite complémentaire

L'employeur qui vous a recruté en France peut, avec votre accord, vous affilier à :

  • ses caisses de retraite complémentaires,
  • auprès de la CRE ou de l'IRCAFEX, si vous remplissez l'une des conditions suivantes :
    • vous devez avoir cotisé auprès du régime ARRCO et/ou du régime AGIRC au titre d'une activité antérieure,
    • avoir cotisé à l'assurance vieillesse de la Caisse des Français de l'Etranger au titre de l'activité exercée à l'étranger.

Retraite expatrié : l'adhésion individuelle

Vous ne faites par partie des cas énumérés ci-dessus ou votre entreprise ne souhaite pas vous affilier aux caisses de retraite complémentaire ARRCO et AGIRC, il vous est possible de continuer à cotiser aux régimes de retraite complémentaire français à titre individuel par l'intermédiaire de :

  • la CRE pour le régime ARRCO,
  • l'IRCAFEX pour le régime AGIRC,
  • ...

et cela quel que soit le pays d'accueil où vous exercez votre activité salariée.

Cependant, il faut remplir l'une des deux conditions suivantes :

  • vous devez avoir cotisé auprès du régime ARRCO et/ou du régime AGIRC au titre d'une activité antérieure,
  • avoir cotisé à l'assurance vieillesse de la Caisse des Français de l'Etranger au titre de l'activité exercée à l'étranger

Pour ce faire, vous ferez votre demande d'affiliation auprès de :

  • la CRE qui est la caisse de retraite des expatriés pour les employés,
  • et également à l'IRCAFEX (retraite des cadres et assimilés) si vous êtes cadre.

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
annie bazoge

retraitée - 16 ans cph à toulouse

Expert

BB
boris bembinoff

consultant-associé | consult & co

Expert

jC
josé c.

ancien juriste

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !

Liens rapides

Tout le guide pratique carrière

Tout le guide pratique

Organisation personnelle et efficacité