Comment changer de métier

Sommaire

Comment changer de métier

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Effectuer une reconversion, « changer de métier », est une démarche de plus en plus courante dans le monde du travail actuel. Il est de moins en moins vrai, à notre époque, que l'on rentre dans une entreprise pour y rester tout au long de sa carrière.

Certains changent d'emploi, exerçant le même métier dans des structures différentes, d'autres devront ou souhaiteront effectuer des reconversions complètes et changer de métier une ou plusieurs fois. Cela demande une démarche de réflexion approfondie et d'analyse de vos motivations, avant de vous lancer.

Changer de métier est un processus long et engageant. C’est une démarche vers la cohérence et l'épanouissement si elle est menée avec rigueur. L’objectif principal est de construire un projet réaliste et réalisable.

Voici une méthode pour réfléchir à un nouveau projet professionnel et réussir à changer de métier.

1. Repérez les signes du besoin de changement

La reconversion professionnelle est souvent déclenchée par un mal-être professionnel ou par le sentiment de ne plus être à sa place : mauvaise ambiance, démotivation, lassitude, perte de sens, entrée dans la routine, manque de reconnaissance, vagues de licenciements dans l'entreprise, sentiment de ne plus faire bien votre travail, absence d'évolution, stress, burn-out…

Lire l'article Ooreka

Ne vous voilez pas la face : repérez, au plus vite, les signes qui peuvent motiver une reconversion professionnelle. Vous éviterez ainsi de vous enliser dans une situation incohérente, source de mal-être.

  • Analysez et interprétez les signaux : sont-ils la marque d'une incohérence professionnelle : êtes-vous (toujours) à votre place ? Y a-t-il encore une place pour vous et pour combien de temps ?
  • Prenez la situation en main : recherchez toutes les solutions pour en sortir et éventuellement entreprendre une réelle reconversion professionnelle.
  • N'attendez pas d'être dans l'urgence pour réagir ! Parfois il ne sert à rien d'attendre que « ça aille mieux ». Plus tôt vous prendrez conscience de la nécessité de rechercher des solutions pour agir, plus vous aurez de temps, d'énergie et de moyens pour construire une reconversion professionnelle solide.

2. Analysez votre situation professionnelle

Vous avez repéré les premiers signes d'un malaise, soit venant de vous, soit de votre environnement, vous êtes arrivé au constat qu'il faut changer. Changer mais dans quel sens ? Dans quelle ampleur ? Une reconversion est-elle nécessaire ? Quelles sont les diverses options ?

Voici plusieurs cas de figure.

  • Vous aimez votre métier, vous avez toutes les compétences requises et une bonne expérience. De plus, ce métier est porteur d'emploi sur le marché du travail mais l'ambiance de l'entreprise ou les conditions de travail, par exemple, ne vous conviennent plus ou l'entreprise est en mauvaise situation économique :
    • Entrez dans une démarche de recherche d'emploi en restant à votre poste : commencez à repérer les entreprises, répondez à des annonces, rencontrez des professionnels.
    • Parlez-en à votre supérieur hiérarchique ou à la direction des ressources humaines : une solution en interne est peut-être envisageable.
  • Vous ne supportez plus la hiérarchie : envisagez de créer une entreprise.
  • Vous êtes entré dans la routine ou vous êtes en situation de stress, de burn-out, vous ne trouvez plus aucun sens à votre travail. Vous pouvez :
    • changer d'environnement de travail et changer de service ou d'entreprise ;
    • postuler pour une promotion ;
    • changer de métier et entreprendre dans une reconversion professionnelle.
  • Votre métier a évolué ou est appelé à disparaître : envisagez une reconversion professionnelle.

3. Évaluez les risques et conséquences pour prendre la bonne décision

Maintenant vous pouvez approfondir vos idées et prendre une décision.

  • Listez les gains et les pertes de votre reconversion professionnelle.
  • Prenez en compte un ensemble d'éléments, en termes d'atout ou de frein :
    • impact sur l'entourage familial et personnel : soutien de votre entourage, impact sur votre propre image de vous ;
    • impact financier : rémunération et ressources dont vous disposez…
  • Fiez-vous à votre intuition et à ce que vous ressentez.

En tenant compte de tous ces éléments, évaluez le risque de changer de métier dans votre cas.

Prenez bien le temps de peser le pour et le contre d'un changement. En cas de malaise personnel ou de conditions de travail dégradées, il peut être intéressant d'en parler à votre supérieur ou au médecin du travail.

4. Construisez votre projet de changer de métier

Pour construire le plan d'action de votre projet, fixez-vous des objectifs :

  • Commencez le plus tôt possible votre démarche : renseignez-vous, collectez l'information sur les métiers du secteur, consultez les sites professionnels, trouvez des personnes ressources, rencontrez des professionnels, rencontrez des personnes qui ont changé de métier, repérez les sources de financement à chaque étape du projet.
  • Listez pour ressources : réseau personnel, professionnel, ressources matérielles, soutien de l'entourage, aptitudes relationnelles et personnelles : confiance en soi, capacité d'adaptation, goût pour l'apprentissage…

5. Faites-vous accompagner dans votre conversion professionnelle

Vous pouvez construire votre conversion professionnelle seul ou vous faire accompagner.

L'accompagnant est préconisé. Il permet de confronter vos idées à un regard professionnel, d'envisager plusieurs solutions ou orientation avant de décider, de suivre une méthodologie rigoureuse et de ne pas être seul dans ce passage long et intense vers une nouvelle vie professionnelle. Il permet de prendre du recul, en toute sécurité, avant de se lancer (ou non).

L'article L. 6111-6 du Code du travail, issu de la loi n° 2018-771 du 5 septembre 2018, vous permet de faire appel à un conseil en évolution professionnelle (CEP). Ce dispositif d'accompagnement gratuit et personnalisé est ouvert à toute personne souhaitant faire le point sur sa situation professionnelle. Il inclut un entretien individuel, un conseil visant à définir son projet professionnel, et un accompagnement dans la mise en œuvre de ce projet. Adressez-vous à Pôle emploi, l'APEC, une mission locale, ou CAP emploi.

Faites un bilan de compétences.

  • Si vous êtes salarié, dès les premiers signes de malaise soit personnels soit de l'entreprise, demandez un bilan de compétences. Vous pouvez faire la demande à votre employeur et réaliser votre bilan pendant les heures de travail ou bien, vous pouvez réaliser votre bilan hors heures de travail et ainsi ne pas informer votre employeur.
  • Si vous êtes demandeur d'emploi, faites une demande à Pôle emploi.

Le bilan de compétences est éligible aux formations prises en charge dans le cadre du compte personnel de formation.

Télécharger le document Ooreka
Gestion de carrière

Gestion de carrière : votre guide gratuit à télécharger

Vous trouverez au sein de ce guide rédigé par des auteurs spécialisés :

  • Une vision complète pour comprendre le sujet
  • Les infos essentielles pour gérer et réussir sa carrière
  • Des conseils sur la réorientation professionnelle
Télécharger mon guide

Aussi dans la rubrique :

Projet pro

Sommaire