Comment se faire respecter au travail

Sommaire

Comment se faire respecter au travail

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Vous êtes timide, nouveau, ou vous vous sentez mal à l'aise et vous avez du mal à vous faire respecter et vous faire connaître par votre entourage professionnel. Le sentiment de respect passe par une attitude d'affirmation de soi dans le respect des autres.

Se faire respecter au travail est important pour l'estime de soi et pour entretenir des relations professionnelles fluides.

Comment se faire entendre, comment faire entendre ses idées au travail comment être reconnu par ses collègues, ses supérieurs ou en tant que manager ? Voici quelques conseils pour y arriver.

1. Développer une attitude d'affirmation de soi

L'affirmation de soi c'est une attitude qui permet de se respecter soi-même, de respecter les autres, et d'être respecté. C'est une attitude qui s'apprend et qui passe par le développement de certaines habiletés relationnelles.

Revalorisez-vous

Reconnaissez que vous êtes une personne qui a autant de valeur que toutes les autres.

Apprenez progressivement à exprimer votre droit à l'expression de vos opinions, vos besoins et sentiments et respectez ce droit chez les autres. Le but n'est pas de forcer les autres à approuver vos opinions mais de les exprimer et d'accepter la contradiction.

Acceptez les opinions, sentiments et besoins des autres.

  • Un fait est objectif, il n'est pas remis en cause.
  • Une opinion est subjective, elle appartient à celui ou celle qui l'exprime : il est discutable.
  • Un sentiment appartient à celui qui le ressent : il est respecté.

Affirmez-vous dans les situations de discorde

Affirmez-vous face aux autres. Voici deux situations relationnelles classiques :

  • Pour exprimer un désaccord (ou faire une demande), appliquez la technique DESC :
    • Décrivez le problème : « Vous me demandez de rédiger ce courrier ce soir, je ne peux pas. ».
    • Expliquez pourquoi vous n'êtes pas d'accord et/ou ce que vous ressentez : « Je n'ai pas le temps, je dois terminer le dossier pour la réunion de demain matin, je n'ai pas pu le finaliser auparavant car il ne me manquait les données du commercial qui n'arrivent qu'en fin de journée. ».
    • Suggérez la ou les solutions possibles : « Je rédigerai le courrier demain matin, juste avant la réunion vous pourrez la signer à la fin de la réunion. ».
    • Montrez les Conséquences positives de ses solutions : « Ainsi, je finis le dossier, je suis concentrée dessus et demain matin j'ai tout le temps et la disponibilité pour le courrier qui partira à temps. ».
  • Faites face aux critiques :
    • Quand la critique repose sur des faits avérés, reconnaissez-les : « C'est exact. ».
    • Quand la critique repose sur une opinion ou un jugement, reconnaissez le droit à l'autre de s'exprimer : « C'est possible. », et donnez votre point de vue « Pour ma part je pense que… ».

Se faire respecter et être respecté, repose sur un lien de réciprocité entre vous-même et les autres : respectez les gens qui vous entourent, même si vous n'êtes pas d'accord avec eux sur certains points.

2. Faites-vous respecter et respectez les autres

Se faire respecter passe aussi par le respect des autres. Ce lien de réciprocité se décline à tous les niveaux :

Adoptez une attitude professionnelle irréprochable

  • Respectez les attentes de l'entreprise : ponctualité, fiabilité, rigueur, compétences, tenue des délais, respect des circuits de décisions…
  • Soigner sa présentation est aussi une marque de respect.
  • Restez courtois en toutes circonstances.
  • N'hésitez pas à maintenir une certaine distance : évitez de trop parler de votre vie personnelle.
Lire l'article Ooreka

Faites respecter votre parole, sans devenir impoli

  • Montrez que vous souhaitez être traitée avec respect même par votre supérieur. Si vous avez peur de le dire directement, faites-le par une phrase détournée.
    Exemple : votre supérieur vous interrompt dans une conversation avec une collègue qui elle-même se détourne pour lui répondre. Si vous avez peur de leur signifier leur impolitesse directement, faites-le subtilement : « Si vous voulez avoir une conversation, nous reprendrons la nôtre plus tard. ».
  • Refusez que l'on vous coupe la parole en réunion.

Rendez-vous disponible, sans être corvéable

  • Dosez votre disponibilité aux différentes sollicitations que vous recevez, cela influencera ce que vos collègues ou même vos supérieurs vous demanderont ultérieurement :
    • Réévaluez les urgences des sollicitations et réorientez la réponse : par exemple, un contact téléphonique peut suffire et éviter une réunion.
    • Sachez dire « Non pas maintenant, demain à telle heure. ».
    • Sachez dire non à ce qui ne vous incombe pas. Mais sachez aussi vous rendre disponible pour rendre service (sans abus).
    • N'interrompez pas vos tâches en cours pour répondre à la moindre des sollicitations.
    • Demandez toujours des précisions quand ce que l'on vous demande est incomplet, n'agissez pas avant de disposer de toutes les informations, vous prouvez votre professionnalisme.
    • Refusez de répondre à des demandes entre deux portes : demandez à être rappelé par exemple. Attention de ne pas devenir la bonne poire, à qui l'on refile tout en douce !
  • Apprenez à demander ce dont vous avez besoin : informations, conseils, matériel. Utilisez la méthode DESC précédemment évoquée.
  • Donnez aux autres ce dont ils ont besoin et que vous êtes en mesure et en droit de donner.
  • Tenez les engagements que vous prenez : « il faut dire ce que l'on fait et faire ce que l'on dit », précepte d'autant plus vrai si vous managez une équipe.

Gérez les conflits avec tact

En cas de désaccord ou de mauvaises relations, réinstaurez le dialogue.

  • Allez voir directement votre collègue, soyez courtois et poli.
  • Ne vous plaignez pas, exposez ce qui pour vous ne va pas, utilisez la méthode DESC : Décrivez le problème, Expliquez ce que vous ressentez, proposez des Solutions et dites-lui ce que cela pourrait apporter à vos relations professionnelles et également les conséquences que ne rien changer peut également avoir.
  • Vous pourrez ensuite, si rien ne change, aller voir votre supérieur.
Lire l'article Ooreka

3. Entraînez-vous à ces changements pour mieux vous faire respecter au travail

Mettre en pratique ces conseils peut être difficile. Vous pouvez procéder par étapes :

  • Passez par l'écrit :
    • « Reconnaissez que vous êtes une personne qui a autant de valeur que toutes les autres » : listez ce qui nourrit cette valeur.
    • Entraînez-vous à formuler des demandes, des désaccords en respectant le DESC.
  • Donnez-vous des objectifs :
    • Choisissez de situations ou des personnes avec lesquelles il sera plus facile de développer ces conseils. Votre confiance augmentera.
    • Appuyez-vous sur des personnes bienveillantes.