Comment devenir diététicienne

À jour en Octobre 2017

Écrit par les experts Ooreka
Comment devenir diététicienne

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Professionnelle dans le domaine de la santé et de l'alimentation, une diététicienne doit savoir coordonner ces deux grands domaines afin de prescrire des régimes alimentaires adaptés aux besoins de ses patients. Les recommandations nutritionnelles faisant régulièrement l'objet de vérifications dans le domaine de la recherche, elle doit en plus savoir s'informer et ne jamais camper sur ses acquis pour être compétente. Toujours intéressée ?

Voici, pas à pas, comment devenir une diététicienne accomplie.

Zoom sur le rôle d'une diététicienne

Une diététicienne est une professionnelle de la santé et de l'alimentation, titulaire d'un diplôme reconnu par l'État qui, sur la base d'une consultation avec un patient :

  • réalise un bilan diététique (sur la base d'un questionnement sur les habitudes alimentaires, l'état de santé du patient, la lecture de ses bilans sanguins, de ses ordonnances) ;
  • établit des diagnostics diététiques ;
  • prescrit des régimes diététiques qui ont pour but de :
    • corriger les erreurs alimentaires d'un patient et ainsi de rééquilibrer son alimentation ;
    • amorcer une perte ou une prise de poids ;
    • participer aux soins de différentes pathologies : obésité, dénutrition, diabète, cancer, pathologies cardiovasculaires, pathologies rénales, pathologies biliaires, maladies auto-immunes notamment.

Elle peut aussi être amenée à :

  • établir des menus pour les collectivités ;
  • faire des audits d'hygiène.

Une diététicienne peut exercer :

  • en cuisine de restaurant de collectivités ;
  • en cabinet privé ;
  • en établissement de soin ;
  • en magasin diététique.

Bon à savoir : les diététiciens sont les seuls professionnels de santé experts en nutrition et diététique, titulaires d'un diplôme de l'Éducation nationale, dont l'exercice et le titre sont définis par la loi. C'est pour cela que, dans la grande majorité des cas, dans les établissements de santé, ce sont des diététiciennes-nutritionnistes et non des nutritionnistes qui sont en poste.

1 Vérifiez que vous avez les qualités indispensables pour devenir diététicienne

Pour devenir une bonne diététicienne, certaines qualités sont indispensables. Vous devez :

  • Aimer les relations humaines et prendre soin des gens : ce sont des patients que vous aurez en face de vous. Que ce soit pour des questions de poids ou de santé, ils viennent en consultation parce qu'ils ont besoin de votre aide, pour changer leurs habitudes alimentaires qui sont difficiles à modifier pour eux car bien ancrées (issues de leur propre culture familiale). Sachez y accorder de l'attention.
  • Savoir communiquer avec vos patients, mais aussi avec d'autres professionnels de santé : en cabinet privé, vous serez amenée à entrer en contact avec d'autres soignants qui s'occupent de votre patient ; en collectivité, vous communiquerez avec le personnel de cuisine ; en établissement de soin, ce sera avec le personnel soignant et celui des cuisines. Cela nécessite une certaine diplomatie et une aisance relationnelle.
  • Vous tenir informée de l'actualité nutritionnelle pour être capable de remettre en question vos connaissances de base : la nutrition étant une science en perpétuelle évolution, surtout face à l'intérêt qui est aujourd'hui accordée à l'alimentation, les résultats de nombreuses études scientifiques sont révélés. Se tenir informée est alors une qualité indispensable. Ce qui était valable au moment de vos études peut être remis en question quelques mois après.
  • Connaître sur le bout des doigts les aliments qui existent : vous identifierez ainsi en un clin d'œil ce que mange vos patients et aurez plus d'alternatives à leur proposer.
  • Connaître les différentes cultures alimentaires : les habitudes alimentaires sont au centre de votre prescription diététique. Même si le patient est en consultation pour modifier son alimentation, le régime que vous lui prescrirez doit tenir compte de sa culture alimentaire, afin d'être suivi avec le plus de compliance possible et que votre prise en charge réussisse.
  • Savoir cuisiner : en consultation, lorsqu'un patient vous indique ce qu'il mange, vous devez être en mesure d'identifier rapidement ce que ses plats contiennent, lui expliquer comment éventuellement les adapter et lui donner de nouvelles idées.

2 Ayez les connaissances scientifiques de base

Avertissement : le baccalauréat (ou un équivalent reconnu par l'État) est indispensable pour avoir accès aux études de diététicienne.

Une diététicienne doit être à l'aise dans les matières scientifiques, qui sont la base de sa profession :

  • Dès le lycée, si l'envie de devenir diététicienne se fait sentir, optez pour un baccalauréat scientifique.
  • Si vous n'avez pas de baccalauréat scientifique, faites une mise à niveau dans les matières scientifiques suivantes : mathématiques, chimie, biochimie, physiologie.

Conseil : si vous faites de nombreuses fautes d'orthographe, faites également une mise à niveau en français. Une diététicienne écrit beaucoup, que ce soit pour retranscrire le régime prescrit qu'elle remet à ses patients ou pour s'adresser à des confrères diététiciens, infirmiers, médecins ou à tout autre professionnel de santé.

3 Passez le BTS diététique

Le BTS diététique est la porte d'accès au métier de diététicienne. Il représente deux années d'études. Il se compose de plusieurs matières :

  • biochimie-physiologie ;
  • biochimie et biologie ;
  • bases physiopathologiques de la diététique ;
  • toxicologie, parasitologie, microbiologie, virologie ;
  • nutrition et alimentation ;
  • régimes ;
  • techniques culinaires ;
  • français ;
  • économie et gestion ;
  • langue vivante étrangère (facultatif).

20 semaines de stage sont également obligatoires. Elles doivent se découper ainsi :

  • 2 stages de 5 semaines en établissement de santé ;
  • 1 stage de 6 semaines en restauration collective ;
  • 1 stage de 4 semaines avec thème au choix (thème optionnel).

La rédaction d'un mémoire qui sera présenté et soutenu face à un jury est obligatoire.

Après le passage d'un examen final composé de 7 épreuves, dont 6 obligatoires nécessitant une moyenne de 10/20 et 1 facultative (dont seuls les points au-dessus de la moyenne comptent), vous aurez le titre de diététicienne-nutritionniste.

Bon à savoir : dans de nombreux pays, il faut trois ans d'étude pour être diététicienne. En France, deux années suffisent mais elles sont très denses. C'est pourquoi le diplôme est passé en septembre et non en juin.

4 Inscrivez-vous sur le fichier ADELI

Le fichier ou répertoire ADELI est un fichier d'information national sur les professionnels de santé. Une fois diplômée :

  • Contactez votre agence régionale de santé (ARS). Vous vous y rendrez sur rendez-vous, munie de votre diplôme, pour remplir un dossier. Un numéro ADELI vous sera attribué et il vous servira de référence.
  • À chaque changement (prise de poste, changement de poste…), vous devrez en informer l'ARS qui mettra à jour vos informations.
  • Indiquez ce numéro sur vos cartes de visite et papier à en-tête. Il prouve à vos patients que vous êtes titulaire du diplôme.

 

5 Spécialisez-vous

Certaines universités proposent des modules de formation supplémentaires en diététique. Il s'agit de DU (diplômes d'université) spécialisés sur des thématiques diverses : alimentation et sport, alimentation de l'enfant et de l'adolescent, alimentation de la femme enceinte et allaitante. Ces DU permettent d'approfondir les besoins nutritionnels d'une population spécifique donnée et ainsi d'être plus spécialisée.

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !