Sommaire

Devenir esthéticienne

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

L'esthétique est un domaine qui attire beaucoup de jeunes filles. Avant de vous lancer, il est important de connaître toutes les facettes de ce métier dédié au monde de la beauté et du bien-être. Voici quelques éclaircissements sur le métier et les moyens de devenir esthéticienne.

Zoom sur le métier d’esthéticienne

Une esthéticienne est une professionnelle de la beauté. Elle possède des connaissances théoriques et techniques et, en fonction de ses goûts et de ses spécialisations, peut exercer son métier dans des structures très différentes.

Le savoir

Lors de sa formation, l’esthéticienne étudie les structures de la peau et des ongles, les compositions des produits cosmétiques, la technologie des appareils utilisés pendant les soins…

Par la suite, il est nécessaire à l’esthéticienne de rester à l’écoute des nouvelles tendances et des nouveaux produits pour faire évoluer son métier et s’adapter à la demande des clientes.

Elle doit aussi connaître les techniques de vente et de gestion quotidienne d’un établissement commercial car, la plupart du temps, elle exerce dans un institut ou un magasin.

Les gestes

Une part importante de la formation d’esthéticienne revient à l’apprentissage pratique de certains gestes. L'esthéticienne a pour but :

  • d'améliorer l'aspect de la peau par les soins visage ;
  • d'améliorer l'aspect du corps par des soins (modelages, gommages, etc.) et par les épilations ;
  • d'embellir par le maquillage et le soin des ongles (manucures et pédicures) ;
  • de détendre par les soins du corps et les massages.

Où exercer ?

L'esthéticienne peut exercer sa profession dans différents environnements. En fonction, son métier pourra être fort différent au quotidien :

  • en institut de beauté (en tant que salariée ou à son compte) ;
  • en parfumerie, comme conseillère de vente et esthéticienne ;
  • dans un spa, un hammam ou une thalasso ;
  • au sein d'un salon de coiffure qui propose des soins annexes ;
  • à domicile ;
  • dans les hôpitaux, en tant que socio-esthéticienne pour aider les malades (par exemple, pour les femmes atteintes d'un cancer) à retrouver de l’estime de soi et à dissimuler des marques dues à leurs traitements ;
  • dans des maisons de retraite, en tant qu’esthéticienne ou socio-esthéticienne.

1. Déterminez si vous avez le profil pour devenir esthéticienne

Outre des connaissances qui lui seront transmises lors de sa formation, d’autres qualités sont requises pour devenir une esthéticienne épanouie.

Personnalité

Du fait des soins exécutés et de la cadence des instituts de beauté, une esthéticienne doit être minutieuse, rigoureuse et faire preuve de rapidité et d'organisation.

Une relation intime se noue avec les clientes lors des soins, l’esthéticienne doit alors avoir le sens du contact, être à l'écoute et rester patiente et souriante en toute circonstance.

Elle doit aussi savoir rester discrète et préserver l'intimité de sa cliente.

Qualités physiques

Une bonne résistance physique est nécessaire car l'esthéticienne doit rester debout toute la journée et enchaîner les soins. C’est un métier épuisant physiquement.

Elle doit avoir une présentation irréprochable, être toujours maquillée, avoir les cheveux attachés et les ongles soignés. Elle doit aussi être disponible et s'attendre à finir tard le soir et à travailler le samedi.

2. Choisissez la formation qui vous convient pour devenir esthéticienne

La profession d'esthéticienne exige, pour pouvoir l'exercer, d’être au minimum diplômée d’un CAP esthétique. Il existe d'autres diplômes pour compléter cette formation.

Ces formations peuvent s'effectuer en écoles privées, en CFA ou encore à distance. Le coût de ces formations varie en fonction des établissements.

  • CAP : c'est le premier diplôme pouvant faire accéder à la profession d'esthéticienne. Il peut être obtenu en 2 ans après la 3e ou en 9 mois après le bac. Un stage pratique est obligatoire.
  • Brevet professionnel : il s'effectue en 2 ans après le CAP, en contrat de qualification ou en d'apprentissage. Il permet d'étudier les soins du corps qui ne sont pas abordés dans le CAP ainsi que des notions de gestion. Il faut être âgé de moins de 30 ans et avoir obligatoirement obtenu le CAP. L'élève devra trouver lui-même un maître d’apprentissage qui le rémunérera en fonction de son âge.
  • Bac professionnel : il peut s'obtenir en 3 ans après la 3e ou en 2 ans après le CAP.
  • BTS : il s'obtient en 2 ans après le bac (tout domaine). Il possède 3 options au choix : management, formation marques, cosmétologie. Des stages sont obligatoires. Une remise à niveau scientifique est possible pour les élèves ne possédant pas un bac S. Le BTS permet d'accéder à des postes de responsable, de formateur pour une marque ou d’enseigner en école d’esthétique.
  • Brevet de maîtrise : il s'effectue en formation continue et correspond à un Bac + 2.
Lire l'article Ooreka

Aussi dans la rubrique :

Secteurs d'activité

Sommaire

Informatique - Numérique

CQP sécurité Formation community manager

Mode - Textile

Couturière

Commerce - Vente

Commerce de détail

Surveillant de baignade

Brevet de surveillant de baignade